Qui suis-je ?

Qui suis-je ? Je joue à cache cache avec mon appareil ;)
Ça c’est moi, toujours cachée derrière mon appareil ^^

Alors qui suis-je? C’est une grande question =)

Je suis née sous le prénom de Sabrina mais tout le monde m’appelle Mystic depuis le lycée (période à laquelle ce surnom m’a été attribué car j’étais tout le temps en t-shirt, même sous la neige, et que j’écoutais pas du tout le même style de musique que les autres lycéens), que cela soit ami(e)s, famille ou même au bureau.

C’est d’ailleurs assez drôle, quand un jour par réflexe, j’ai envoyé un mail signé Mystic à mon patron (je m’en suis rendu compte une fois le bouton envoyé cliqué bien sûr, sinon c’est pas drôle) et que j’ai reçu une réponse à l’attention de Mystic avec un clin d’oeil comme si de rien n’était. Depuis ce jour au bureau tout le monde m’appelle ainsi.

Ce que j'aime

Le Burger King (BK pour les intimes),

La musique (du zouk au métal en passant par la variété française),

Mes ami(e)s (même si je les vois peu pour certain(e)s),

Ma louve (oui oui une chienne croisée loup),

Ma famille (qui est une base importante de ma personne)

Et surtout immortaliser des instants qui ne se reproduiront pas.

Ce que je n'aime pas

Les hypocrites (comme tout le monde je pense),

Le soleil qui cogne fort (ça fait mal aux yeux, il fait chaud et les photos les yeux plissés c’est pas le top),

Les dangers sur la route (que je sois piétonne ou conductrice d’ailleurs),

J’ai découvert la photo au centre aéré quand j’avais 10/11 ans. On était en 1996 (ça ne nous rajeunit pas dis donc), aucune des activités proposées ne me plaisaient. Un animateur m’a proposé de faire du développement photo pour m’occuper parce qu’il fallait bien que je fasse quelque chose. Je ne sais pas trop pourquoi mais il y avait un petit quelque chose qui m’attirait.

J’ai passé des après-midis voire des journées entières à développer dans cette minuscule pièce éclairée à la lumière rouge, a y faire des agrandissements. C’était tellement magique de voir les photos apparaître au fil des bacs.

Une fois l’âge du centre aéré passé je n’ai plus eu l’occasion d’y toucher (ça a du être mon meilleur souvenir de centre aéré). Je ne parle pas des appareils jetables que j’avais souvent en poche.

J’ai replongé dans la photo au hasard de mes rencontres dans les années 2010. La rencontre d’un groupe de danseurs au Trocadéro à Paris, dont je deviendrai par la suite la photographe officielle lors de leurs représentations sur scène aura été le déclencheur.

Depuis cette rencontre, j’ai repris le chemin de la photographie, avec un reflex numérique cette fois-ci que je ne cesse de découvrir et d’emporter partout.

Sur ce lien vous pourrez savoir comment je fonctionne, pour le reste n’hésitez pas à parcourir le site.

Cette mini présentation vous a plus ? Alors n’hésitez pas à me contacter pour échanger et pourquoi pas, me faire part de votre souhait.

Je me ferai un plaisir de vous répondre dans les plus brefs délais.